Suspension des subsides de l’Exécutif des Musulmans de Belgique

Bonjour,

M. Belhaloumi

Nous avons tous appris la suspension des subsides de l’Exécutif des Musulmans de Belgique par le Ministre de la Justice M. Vandeurzen. Il a agi de la sorte, probablement par prudence, comme l’aurait fait tout responsable politique doué de bon sens.

Il faut savoir que cette institution démocratique, tout comme n’importe quelle autre institution, ne peut être bloquée parce que ça pénaliserait la Communauté musulmane.

Par exemple: ce n’est pas parce que des mandataires politiques ont commis des fautes à la commune Charleroi que le Fédéral et la région wallone doivent lui couper les vivres.

En plus, la mission du gouvernement actuel prendra fin d’ici le 22 mars 2008. Et qui va réattribuer les subsides à l’EMB? Même si l’on présente des garanties de bonne gestion comptable. Et si la crise gouvernementale perdure et que l’on se dirige vers les urnes, il n ‘y aura pas de ministre pour signer la reconnaissance du nouvel Exécutif, et donc impossibilité de rétablir les subsides.
Concrètement, ça veut dire quoi couper les subsides:
C’est interrompre,( à moins que je me trompe):

  • le paiement des salaires des employés de l’EMB qui tiennent les dossiers à jour et le paiement des factures de l’EMB
  • le paiement des aumôniers qui rendent visites aux malades et aux prisonniers
  • le paiement des professeurs de religion islamique, avec le risque de voir les écoles officielles ne plus prendre en considération l’option islam lors des inscriptions aux cours de religion pour l’année 2008-2009
  • la continuité de la reconnaissance des mosquées et des imams etc…

Bref, c’est comme si on repartait à zéro.
Or, ma proposition est très simple:

  • que l’on demande au Ministre d’une seule et même voix d’accepter la mise en place dès le 18 février 2008 d’un EMB provisoire pour une durée de 3 mois par exemple, pour ne pas entraver l’activité de cette institution.
  • et que l’on permettre à monsieur Radouane Bouhlal de mener les états généraux de l’islam à bien, pour enfin aboutir à l’élection d’un nouvel Exécutif des Musulmans de Belgique pour une durée de 5 ans, doté de plus de crédibilté, de représentatitivité de légitimité et de reconnaissance.

N’oublions pas que l’Exécutif des Musulmans de Belgique est la seule institution religieuse officielle au monde à élire ses membres.

Je compte sur toutes les personnes de bonnes foi, et sur les démocrates pour faire en sorte que les choses se passent dans le calme.

De grâce, ne nourrissons pas l’extrême droite davantage, par les divisions et le tapage inutile au sein de la Communauté musulmane. Et comme cette Communauté est intélligente, respectueuse de l’Etat de droit et habituée au dialogue constructif, je suis sûr que l’on parviendra à une solution rapide et efficace.

Ci-dessous le lettre ouverte envoyée au Ministre de la Justice

Date : Mercredi 6 Février 17:26
De : belhaloumi.a@skynet.be

A : jo.vandeurzen@just.fgov.be; jvandeurzen@just.fgov.be; jo.vandeurzen@cdenv.be; christos.kniepen@just.fgov.bejo.brouns@just.fgov.bestephanie.martens@just.fgov.bepatricia.vrancken@just.fgov.be

Sujet : Lettre ouverte au Ministre de la Justice Monsieur Jo Vandeurzen

Bruxelles, le 06 février 2006

Monsieur Jo Vandeurzen
Ministre de la Justice

Objet: formation d’un Exécutif provisoire de 3 mois

Monsieur le Ministre,

Permettez-moi de vous écrire, afin de vous faire part de ma surprise en apprenant que vous avez suspendu les subsides à l’Exécutif des Musulmans de Belgique. Or; ce qui pose problème, ce n’est pas la représentativité des Musulmans, mais certains représentants.

Et donc, il faudrait distinguer deux volets dans ce dossier:

1. l’existence d’une enquête judiciaire pour vérifier l’utilisation des subsides accordées par le ministère de la Justice à cet Exécutif, et là on doit attendre les conclusions de l’instruction menée par le juge Claise d’ici un mois, apparemment.

Et à l’instar du scandale politico-financier qu’ a connu à Charleroi, c’est bel et bien de personnes qu’il s’agit ici aussi, et non pas d’institution. l’institution a été mise en place pour permettre aux Musulmans d’avoir un interlocuteur avec le gouvernement.

Et vu les démissions en cascade au sein de cet Exécutif, je propose un Exécutif intérimaire pour une durée de trois mois, pour garantir la continuité des services offerts par cette institution: enseignement, aumônerie, reconnaisance des mosquées, paiement des salaires des fonctionnaires et des factures etc…

2. puis on a le volet en rapport direct avec les nouvelles élections qui s’imposent ipso facto, vu la situation. Et là je rejoins la proposition de Monsieur Bouhlal, et sa proposition de tenir les assises de l’islam.

Et de nouveau et à l’instar de la formation d’un gouvernement fédéral en Belgique, ces assises vont durer un certain temps.

Puis-je vous proposer une réunion préliminaire, en vue de mettre en place un Exécutif provisoire, dès la semaine prochaine .

Recevez, Monsieur le Ministre, mes meilleures salutations

BELHALOUMI Abdelrhani

Publicités