Mes chers élèves, O vous les garants de la diversité

Ikram Benaissa
Ikram Benaissa

Je vous ai compris, lorsqu’un vendredi, vous vous êtes décidé à porter dorénavant, « la détestable et inacceptable longue jupe ». Oui, j’ai saisi ce qui a pu vos offenser, au sein des murs où l’on est censé vous apprendre ce qu’est la liberté. En fait, les libertés, comme celle de porter ce que VOUS voulez.

Qu’il s’agisse d’une longue jupe acheté chez Mango le mois dernier, ou celle très tendance de chez Zara, la très colorée, vous aviez décidez d’agir en acte de citoyenneté. Pour vous, il ne s’agissait pas de vous convertir pour toujours, à la longue jupe, non, il s’agissait surtout, de permettre à celles et ceux qui le souhaitent, de la porter. Oui, parce qu’en théorie, on vous apprend sources à l’appui, que là-bas, dans certains pays, on n’impose beaucoup de règles et de lois aux gens et que surtout, c’est mal. Que dans de lointain pays, par exemple, on ne respecte aucunes formes de liberté d’expression et que là encore, c’est très mal. Aussi, ces propos vous ont fortement touché et forcément, vous ne souhaitiez pas que cela arrive jusqu’aux portes de votre chère école. Et qu’enfin, que certaines de vos camarades soient expulsées, à cause de cette même liberté tant exprimée !

jupe-longueMes chers élèves, je vous ai compris. Vous n’êtes pas venus vous rebeller, mais seulement contester. Vous aviez voulu défendre ces différences, celle d’un vêtement à diverses dimensions en l’occurrence. Mais, vous incorporez trop vite la théorie et comme un parfum que l’on disperse dans l’air, vous avez voulu répandre l’odeur de ce que l’on vous avait enseigné, à savoir ; LA LIBERTE !!!! Mais cela était peut-être, trop demandé pour certains… Pourtant, êtes-vous venus avec violence ou vulgarité ? Non. Vous êtes-vous mobilisé pour la symbolique et par souci de faire respecter la diversité? C’est bien cela, vous avez très bien étudié.

Oui, je vous ai compris, vous êtes cette génération, qui en longue jupe, en mini jupe ou en pantalon, souhaitent coexister au sein de notre nation, de la votre, chers citoyens, chers humains ! Vous avez cerné qu’on ne pouvait pas vous étouffer en imaginant une manière précise de vivre en société. Vous comprenez qu’il est possible d’être différent et de pouvoir appartenir à une même entité. Vous l’avez compris, la réalité, c’est qu’il y a tellement de voies pour exister, toutes aussi respectables que les autres. Toutes, aussi respectables que les autres. Et pour cela, vous avez raison vous savez, la réalité, c’est la diversité. Celle-là même qui existe dans la manière de voir le monde, d’appartenir, de vivre. C’est aussi ce que vous trouverez dans les nobles lignes sacrées de la démocratie et des droits de l’Homme.

Mes chers élèves,

Vous vous êtes imaginés un monde où les jupes qu’elles soient minis ou longues pourraient coexister, où les pantalons et les jeans vivraient en harmonies parce que finalement, c’était cela le plus important. Seulement, certains sont effrayés par tout cela, ils ne veulent pas accepter qu’il y ait autant de différences et surtout que l’on peut être libre, que dis-je, délivré sous ces longues jupes évasées. Soulignons bien qu’il s’agit de certains. Car oui, mes chers élèves, cela est juste l’opinion de quelques uns.

BEN AISSA Ikram,

Ecrivaine.

Publicités