La compagnie aérienne Saudia

Couvrez cette chair que je ne saurai voir

La compagnie aérienne Saudia, ex-Saudi Arabian Airlines, a précisé des règles extrêmement strictes pour l’habillement de ses passagers, les bas et jambes des femmes devant être couverts et les hommes étant interdits de shorts.

S’habiller de façon à « ne pas provoquer l’inconfort ou l’offense » des autres passagers : le code de conduite et d’habillement de la compagnie nationale d’Arabie Saoudite est désormais très clair. Les passagères doivent, outre la couverture des membres, ne pas porter d’habits trop fins ou moulants, tandis que les hommes ne peuvent pas non plus exhiber leurs jambes en portant des shorts. Saudia bannit également tout passager « présentant une odeur trop forte non causée par une maladie », ou essayant de monter pied nu dans l’avion.

Selon la BBC, des passagers pas au courant des nouvelles règles auraient été bloqués à l’embarquement et forcés d’acheter de nouveaux vêtements ; d’autres auraient été privés de vol. La chaine cite le quotidien local Makkah, qui a interrogé l’ancien directeur saoudien du tourisme et de la santé Ali AL Ghamdi : « d’autres compagnies aériennes ont également des codes de bonne conduite et d’habillement », a-t-il. Les réactions sur les réseaux sociaux sont mitigées, souligne la BBC, rappelant que Saudia suit les lois et coutumes locales : elle interdit déjà l’alcool à bord et propose des espaces de prière, et toutes ses hôtesses de l’air sont en pantalon.

Les autres règles de conduite de la compagnie de l’alliance SkyTeam sont plus dans la moyenne, avec interdiction d’accès à bord pour les personnes en état d’ébriété ou sous l’emprise de drogue, porteuses de maladie contagieuse, ou dont les bagages présentent des risques. Sans oublier celles qui se sont déjà « mal comporté lors de vols antérieurs et qui présentent des risques de récidive ».

Publicités