Archives de l’auteur : Dounia News

A propos Dounia News

Sarie Abdeslam, pensionné, webmaster newsletter Dounia News, pays belgique

Conference on Israeli Settlements

The First European Conference on Israeli Settlements is almost two weeks away! We herewith send you the initial program for the Conference, and please read the following announcements regarding conference logistics. 

Lire le programme : Proposed Agenda

If you have any questions or concerns, feel free to contact me at :  mahmoud.pead@gmail.com
The conference sessions will be held at Residence Palace, Rue de la loi, 155- 1040 Brussels, Belgium (see map below)
http://www.residencepalacebrasserie.be/
Registration starts at 8:30 am
Conference Sessions from 9:00 to 19:00

Lire le programme : Proposed Agenda

Publicités

Interpellation du CCIB et du MRAX

Interpellation CCIB MRAX au rédacteur en chef de l’Echo suite à une édito islamophobe

Nos associations, le Collectif contre l’Islamophobie en Belgique (CCIB) et le Mouvement contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Xénophobie (MRAX), ont pris connaissance de l’édito de votre confrère, Monsieur Jean-Paul Bombaerts, intitulé « Doigté et fermeté face à l’islam » dans votre édition du journal L’Écho du 4 octobre 2017.

Lire le texte complet de l’interpellation :

L’Echo_interpellation CCIB MRAX final

Lire l’article incriminé : Doigté et fermeté face à l’islam

https://goo.gl/wH4qRS

Rafles de migrants

Le MOC demande l’arrêt immédiat
des rafles de migrants

Ce dimanche 15 octobre, une nouvelle intervention policière a eu lieu aux alentours du parc Maximilien, à Bruxelles. Les forces de l’ordre y ont arrêté de nombreux migrants présents au moment même où ceux-ci attendaient, aux côtés de bénévoles, la venue de tous ces citoyens qui se proposent, depuis quelques semaines, de les héberger à domicile.

N’ayons pas peur des mots : il s’agit d’une véritable rafle, qu’il s’agit de condamner avec la plus vive fermeté. Ce n’est malheureusement pas la première. Cette fois, elle s’est donc déroulée sous le regard atterré de citoyens qui posent un acte solidaire pour pallier à la défaillance de la politique d’accueil de notre pays. En tentant de casser cet élan de solidarité, une couche d’ignominie supplémentaire s’ajoute à la politique soi-disant « humaine mais ferme » du gouvernement fédéral qui frappe de plein fouet les personnes migrantes présentes sur notre territoire.

Lire la suite :

Le MOC demande l_arrêt immédiat des rafles de migrants

Le Hirak du RIF

Revendications légitimes et pacifiques

Solidarité avec le Hirak, ses revendications pacifiques et son action civique
Bruxelles, le 09/10/2017

Depuis la mort tragique de Mohcine FIKRI, le 28 octobre 2016, Al-Hoceima, chef-lieu de la région du Rif au nord du Maroc, et les villes avoisinantes connaissent un mouvement de protestation pacifique d’une ampleur inédite. Pour seule réponse, les autorités marocaines ont opposé répression, violences et arrestations. Les manifestants Imad EL-ATTABI et Abdelhafid El-Haddadi ont succombé à leurs graves blessures causées par des bombes de lacrymogène utilisées par les forces de l’ordre sans respect des normes d’usage. Plusieurs centaines de manifestantEs et quelques journalistes, venus couvrir les événements et particulièrement visés, ont été arrêtés et sont, soit poursuivis, soit déjà condamnés à de lourdes peines. Ils sont répartis sur plusieurs prisons marocaines. La Coalition des Instances Marocaines des Droits Humains, regroupant une vingtaine d’associations, a dépêché une mission qui a conclu à un rapport accablant pour les forces de l’ordre. Le rapport du Conseil National des Droits de l’Homme a, lui aussi, souligné des allégations de torture subie par les victimes lors des interrogatoires. Plusieurs grèves de la faim sont observées par les prisonniers de ce Hirak pour dénoncer les conditions d’incarcération. Leur état de santé se dégrade de plus en plus et le danger de mort les guète à tout instant.

Lire le dossier : Revendications légitimes et pacifiques

Dossier-colloque-ParlementEuropéen09-10-2017

 

 

 

 

Le Maroc des grands contrastes

Ceci n’est pas un article proprement dit. C’est plutôt une petite encyclopédie. C’est pour cela que j’ai donné cinq titres différents qui sont complémentaires. Pour faire le tour de la question il faut vraiment du temps, de la patience, la volonté de lecture et la soif du savoir. Sur base de rapports d’institutions marocaines et internationales vous allez découvrir plusieurs facettes du Maroc. A vous de juger.

Voici un tour d’horizon sur la situation sociale, économique, politique, éducative, justice, presse, liberté etc. La liste n’est pas exhaustive mais ça donne déjà une impression de ce qu’est la réalité au Maroc des contrastes et des contradictions. Par exemple, le Maroc investit plus dans le tourisme que dans l’enseignement. Le Maroc avance mais les Marocains stagnent ou font marche arrière. La redistribution de la richesse ne profite pas à toutes les catégories. Mais la redistribution de la paupérisation touche les plus pauvres et les plus faibles de notre pays. La situation n’est pas aussi dramatique mais il reste beaucoup à faire. Justement, c’est la phrase refrain qui revient au galop dans la plus part des articles concernant le Maroc : ‘Il reste encore beaucoup de chemin à faire’. Un autre refrain est aussi très populaire au Maroc « seuls les moyens financiers manquent », mais ça c’est une autre histoire.

Je vous souhaite une excellente lecture.

Sarie Abdeslam

Cliquer sur le lien 2 fois :

Le Maroc des grands contrastes

Lesprétentionshégémoniques duwahhabisme

Par NabilMouline

Après chaque attentat meurtrier perpétré par Daesh, al-Qaïda et affidés, la responsabilité du wahhabisme dans l’émergence du djihadisme est invoquée. La relation de cause (mal connue) à effet (désastreux) paraît évidemment catastrophique pour l’image de cette tradition ultra-conservatrice et de son protecteur-promoteur : le royaume d’Arabie Saoudite. Mais à y regarder vraiment, quel est le degré de cette responsabilité ? Peut-on dire que le wahhabisme est le moule idéologique du djihadisme ? Les mouvements djihadistes sont-ils vraiment les enfants monstrueux nés des contradictions et des hybridations idéologico-activistes wahhabo-saoudiennes ? Répondre à ces interrogations impose un retour sur la trajectoire complexe de la doctrine wahhabite et de la politique étrangère saoudienne.

Lire la suite de l’article : Les_pretentions_hegemoniques_du_wahhabisme